La plupart des femmes aiment mettre des talons à longueur de journée. Certes, c’est une chaussure qui vous rend très élégante, mais elle entraîne tout de même de nombreuses conséquences sur votre santé. Voici les éventuelles conséquences du port constant de talons.

C’est douloureux de porter des talons

Que vous soyez accro à la mode ou non, une chose est certaine ; porter des talons, c’est douloureux. Il est vrai que c’est une chaussure qui rend élégante, mais elle implique néanmoins assez de difficulté. Aussi, les talons engendrent nombre de problèmes, notamment sur vos pieds, votre hanche et même votre dos.

Des risques de douleurs de dos

Si vous portez constamment des talons hauts et que vous avez mal au dos, ne vous posez pas de question. Vos talons sont très probablement à l’origine de vos maux. En effet, le port de talons (même une seule fois) entraîne un mauvais alignement des hanches et de la colonne vertébrale. Cela engendre des douleurs au dos. Ces douleurs peuvent se multiplier si vous en êtes accro, car le creux du dos s’accentue. Ce qui s’avère très dangereux pour le système immunitaire. Par ailleurs, si les talons sont trop hauts, ils entraînent davantage une courbure de la colonne vertébrale. Cela peut à la longue avoir des corollaires durables sur votre dos et engendrer des douleurs intenses.

Les douleurs musculaires

Si vous avez l’habitude de porter les talons à longueur de journée ou toute la soirée, vous aurez sans doute des douleurs musculaires. Vos jambes vous feront mal. En effet, les muscles de vos jambes se contractent, car les chaussures talons vous obligent à adapter vos pieds à la forme de la chaussure. Cette contraction des muscles entraîne des difficultés plus ou moins graves. Les douleurs sont susceptibles de se prolonger si l’effort est prolongé toute la journée ou toute la soirée.

Les lésions aux genoux

Le port constant de talons vous expose au risque d’arthrose et d’arthrite. Il s’agit respectivement d’une détérioration du cartilage de l’articulation du genou et d’une inflammation des articulations dues aux pressions subies. Ces maux sont le début d’une ère de difficulté sanitaire susceptible d’engendrer des conséquences graves à l’avenir. Faut-il prendre autant de risques juste pour paraître élégantes ?

La métatarsalgie

Les métatarsalgies se caractérisent par des douleurs au niveau de l’avant-pied, notamment dans la région des têtes métatarsiennes. Elles se manifestent par une inflammation localisée sur l’avant-pied et par des douleurs liées au déplacement. Les personnes atteintes de la métatarsalgie ont un affaissement des métatarses. En effet, les cinq métatarses (les os les plus longs du pied qui assurent la liaison entre les orteils et le talon) sont tordus à cause de la position des pieds dans la chaussure. Si vous portez pendant longtemps des talons, vous pourrez ressentir des brûlures au bas de la plante des pieds. Ce sont les symptômes de la métatarsalgie.

Les accidents et les risques de fracture

Il est plus difficile de garder l’équilibre avec un talon haut qu’avec les chaussures plates. Les chutes chez les femmes à cause du port des talons trop hauts sont de plus en plus fréquentes. Selon une étude effectuée entre 2002 et 2012 aux États-Unis, le nombre d’accidents dû au port de talon a doublé en dix ans. Si l’on s’en tient aux résultats de l’étude, en l’espace de dix ans, 123 355 serait le nombre d’accidents occasionnés par les chaussures talons. Ce qui est étonnant est que la grande majorité de ces accidents surviennent à la maison.

Les problèmes musculo-squelettiques

Au-delà des accidents, les talons causent bien d’autres problèmes à la gent féminine. En effet, lorsqu’on marche très souvent avec des talons trop hauts, on réduit le mouvement des muscles de la cheville. Cette réduction des mouvements peut entraîner à la longue une léthargie dans l’ensemble du mouvement du pied et dans l’équilibre corporel. Des chercheurs expliquent que les talons sont à l’origine d’un inconfort dans la partie basse du corps et font accroître la pression sur les muscles et les tendons des jambes. Selon leurs dires, cela pourrait entraîner plus tard des problèmes musculo-squelettiques.

Les oignons de pied

Les oignons de pied font aussi partie des conséquences directes du port constant de talons. Encore appelés  »hallux valgus », ils se caractérisent par une déformation du gros orteil lequel se penche anormalement sur le second orteil laissant apparaître un gonflement de l’os au niveau de l’articulation la plus proche. Il s’agit d’une saillie osseuse douloureuse engendrée par la position que la cheville est contrainte d’adopter dans la chaussure. Ce problème d’oignon de pied concerne plus de 90 % des femmes et se chausser devient un véritable enfer.

Risques d’apparition des varices

C’est vrai qu’il n’existe pas un lien direct entre les chaussures à talons et l’apparition des varices. Mais l’on ne peut pas s’empêcher de constater que le port de talons exacerbe la pression sur les jambes. Si cette pression dure dans le temps, elle bouleverse la circulation correcte du sang. C’est cette mauvaise circulation sanguine qui est à l’origine des varices. Pour éviter tout problème et garder de jolies jambes fines, évitez donc de porter les chaussures à talons de plus de 4 centimètres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.